Regroupez vos credits
  • Simulez votre demande de prêt sans engagement
  • Aucun frais pour l'ensemble de nos prestations
  • Nos conseils d'experts pour toutes vos démarches
L’éco-PTZ prolongé pour 2 ans
L’éco-Prêt à Taux Zéro prolongé pour 2 ans
Mis en place en 2009 pour encourager la rénovation thermique des logements anciens, l’éco-PTZ séduit depuis de moins en moins...
Pret bancaire

Financez vos travaux

Les prêts bancaires

Parallèlement à leurs produits immobiliers, les banques et établissements de crédit proposent une vaste gamme de prêts spécifiquement destinés au financement de travaux.

Les modalités de prêt

Les modalités d'un prêt travaux varient fortement d'un établissement à un autre : taux, frais de dossier, durées de remboursement… En général le taux d'un prêt travaux varie de 4% à 12%, sur une durée allant de 1 à 12 ans, pour un montant maximum de 20 000 à 30 000€.

L'emprunteur peut donc vite être perdu parmi la multitude de formules proposées.

D'autre part les conditions d'octroi sont spécifiques de l'établissement prêteur, notamment en termes de revenus et de taux d'endettement de l'emprunteur.

S'il s'agit d'une banque de dépôt, il est également courant qu'elle exige l'ouverture d'un compte chez elle, voire la domiciliation de votre salaire, en échange de l'octroi d'un prêt travaux.

Il est donc indispensable de comparer les offres des établissements de crédit (Cofidis, Cetelem, Cofinoga...) et des banques de dépôt (Société Générale, LCL, BNP Paribas...) et de déposer des demandes dans plusieurs d'entre eux. Cette mise en concurrence permettra d'éviter les déconvenues en cas de refus de la part d'une des banques.

Le meilleur moyen de faciliter toutes ces démarches est de faire appel à un courtier spécialisé. En remplissant un formulaire de demande de prêt travaux, vous êtes assuré de bénéficier des conseils d'un spécialiste et des meilleures offres du marché.

Taux fixe ou taux variable ?

Devez-vous plutôt opter pour un taux fixe ou un taux variable ? Les deux types de taux présentent des avantages et des inconvénients.

Un prêt travaux à taux fixe vous permet de connaître avec certitude à la souscription le montant de vos mensualités pour toute la durée du prêt. Mais vous ne pourrez alors jamais bénéficier d'une baisse de taux.

Un prêt travaux à taux variable verra son taux changer tous les ans, suivant la variation de son indice de référence (en général l'Euribor 3 mois). Ce sont donc les performances de la bourse qui détermineront son évolution, à la hausse comme à la baisse. Le taux de départ d'un prêt à taux variable est généralement plus bas que celui d'un prêt à taux fixe, et peut évoluer à la baisse. Toutefois, il présente aussi le risque de remonter, alourdissant vos mensualités ou allongeant votre prêt. Il est la plupart du temps possible de limiter ce risque, en fixant un taux plafond qui ne pourra jamais être dépassé (prêt à taux capé).

Votre choix dépendra donc de la durée de votre prêt, de la différence entre les taux fixes et variables qui vous seront proposés et des taux plafond que vous pourrez obtenir. Pour vous y retrouver, la meilleure solution est encore de remplir une simulation de prêt travaux. Un spécialiste vous recontactera dans les plus brefs délais et vous conseillera la formule la plus adaptée à vos besoins.

Conseils

Pour de faibles montants et de courtes durées, il est souvent avantageux de profiter d'offres promotionnelles. Vous en trouverez, par exemple, dans la presse généraliste, ou auprès d'un courtier spécialisé.

En plus du remboursement de votre crédit travaux, vous devrez payer les frais de garantie du prêteur, l'assurance du prêt travaux et les frais de dossier. Lorsque vous comparez le taux effectif global (TEG) qui figure dans les offres de prêt, vérifiez qu'il tient bien compte de tous ces frais. Un courtier en prêt travaux sera tout à fait à même de vous aiguiller vers les meilleurs produits.

Notez cette page

3.61 / 5 pour 76 avis.


Facultatif